Sud Morvan En Scènes

Un destin tragique

Automne 1914. C’est au tour d’Edmon Graverau, agriculteur-charron de vingt ans d’être mobilisé. Envoyé au front, avec des milliers d’autres jeunes, il écrit au pays, à ses parents, à sa sœur qui l’attendent à Villapourçon au cœur du Morvan. Mais, immergé dans cette maudite guerre, les Moynes et ses fermes lui semblent appartenir à un autre monde. Au fil des lettres échangées, nous découvrirons la nostalgie, angoisse de ce soldat mais aussi l’espoir qui s’éteint, un matin de 1917, à Verdun, dans un éclat d’obus.

« Avec réalisme, toute la troupe a su recréer l’ambiance de l’époque. Une ambiance lourde faite de drames humains et de rébellions, aussi. De chansons d’époque enregistrées par la chorale également. L’absurdité de cette guerre engagée pour les intérêts expansionnistes des dirigeants des pays européens, l’absence de réalisme et de compassion des chefs militaires, la tragédie pour ceux qui restaient dans les villages, tout y était. Le spectacle retrace la trop courte vie d’Edmond Gravereau, un Poilu de Villapourçon, parmi des millions d’autres soldats. Ses lettres authentiques à sa famille, restée aux Moynes, ont servi de fil conducteur. Ses espoirs, puis peu à peu, de façon inéluctable, la peur et le drame ultime. Des documents d’époque étaient projetés, sur grand écran, grâce à l’aide de l’association du Souvenir Français.  » JDC. Août 2014.

457
Paule Gauthe Ranty, Journal du Centre

Une équipe de bénévoles généreux, à la recherche de l’authenticité et qui a su faire partager son émotion.